Koob de

The Warrior Ethos

de Steven Pressfield par Mauro Morgana

publié le 13/10/2017

En lisant ce résumé, vous apprendrez ce qu’est “l’éthos du guerrier”, c'est-à-dire, quelles sont les caractéristiques essentielles d’un combattant, et comment les utiliser à votre avantage dans votre vie.

Vous apprendrez également :

- comment vivaient les Spartes ou Alexandre le Grand ;

- pourquoi un guerrier est fondamentalement différent d’un civil ;

- que le code d’honneur n’est pas un vain mot chez les combattants ;

- que l’adversité n’est pas toujours négative ;

- en quoi l’éthos peut être utile à un non militaire.

Depuis l'Antiquité, les guerriers suivent instinctivement une sorte de code d’honneur qui a toujours fait leur force et leur réputation. Toutefois, au cours des derniers siècles, les changements dans la façon de faire la guerre ont remis profondément en question les anciennes manières de vivre des combattants. Pourtant, au-delà des apparences, même s’il a perdu en importance, ce code se transmet encore et toujours, car sa préservation est essentielle. Il ne s’agit pas seulement d’une manière de combattre : c’est également une manière d’être qui, au-delà des militaires, parle à chaque être humain.



Biographie de l'auteur

Écrivain et scénariste américain, Steven Pressfield est né à Port-d’Espagne, sur l’île de Trinidad, en septembre 1943. Il est essentiellement reconnu pour ses œuvres qui abordent le sujet de la guerre durant l’Antiquité. Après des études à l’université de Duke, dont il sort diplômé en 1965, Steven Pressfield s’engage chez les Marines jusqu’en 1971. La période qui suit son engagement militaire est plus difficile. Il exerce divers emplois : rédacteur publicitaire, professeur d'école, conducteur de tracteur-remorqueur, barman, préposé dans un hôpital psychiatrique, etc., avant de se lancer dans l’écriture de romans et de scénarios. Avant de connaître le succès, il a vécu à l’arrière de sa voiture. Il raconte cette période de sa vie dans son livre "The Art of War". Grâce à son livre "Les Murailles de feu", traduit en français en 2001, il a été nommé citoyen d’honneur de la ville de Sparte.

Commentaires :

edimahsongo
2018-04-20 07:30:56
Il met en évidence des qualités souvent oubliées du développement personnel qui sont pourtant indispensables. Se réaliser dans l’amour de l’autre, l’honneur et le dépassement de soi parait simpliste, mais les vérités les plus pures ce cachent dans les choses les plus simples.
jpinard79
2017-10-18 09:21:55
Bon résumé