Koob de

The Content Trap

de Bharat Anand par Guillemette Allard-Bares

publié le 27/06/2017

En lisant ce résumé, vous découvrirez comment penser le contenu dans le contexte économique actuel de “disruption” et comment tirer parti des connexions pour réussir dans l’industrie des médias et de la culture.

Vous découvrirez aussi que :

- les acteurs médiatiques ont trop tendance à réagir à la révolution numérique en cherchant à tout prix à protéger leurs contenus ;

- les nouvelles technologies ne doivent pas forcément être vécues comme une menace et un potentiel remplacement, mais comme un complément et une opportunité ;

- les connexions sont un levier essentiel pour arriver au succès ;

- plus encore que du contenu, il faut se préoccuper du service et de l’expérience que l’on propose à ses utilisateurs.

L’arrivée d’Internet a provoqué un véritable bouleversement, particulièrement dans le milieu des médias et de la culture. De nouveaux acteurs sont venus démocratiser l’accès aux contenus, menaçant par là même les industries existantes. Pour celles-ci, il est très difficile de se défendre, de maîtriser ou d’anticiper ces innovations, et un mouvement de repli a pu être constaté. Vouloir à tout prix prévoir les tendances et protéger son contenu n’est pas la solution. Dans un monde en mouvement, certains grands principes constituent des outils bien plus précieux. C’est le cas de ce que l’auteur appelle “les connexions”, qu’il juge trop souvent négligées.



Biographie de l'auteur

Bharat Anand est un économiste et professeur américain enseignant à Harvard. Durant sa jeunesse, il obtient un bachelor de l'université d'Harvard en 1988, avant de décrocher son doctorat en économie de l'université de Princeton. Bharat Anand retourne alors à Harvard, où il devient professeur. Il est spécialiste des organisations industrielles empiriques et de la stratégie médiatique d'entreprise. Les recherches de Bharat Anand ont d'ailleurs mis en lumière le rôle de la publicité et de l'image de marque en tant que vecteur d'information pour l'entreprise. En plus de sa fonction de professeur à Harvard, il siège au comité de l'université, préside différents programmes d'enseignement à destination des cadres et est à l'initiative du programme d'éducation HBX. Il a d'ailleurs reçu plusieurs distinctions récompensant la qualité de son enseignement.

Commentaires :

clement.auffan
2017-07-13 20:06:54
Pas mal d'explications sur de nouvelles théories marketing. Il serait peut être bien d'avoir quelques exemples