Koob de

Les tueurs de la République

de Vincent Nouzille par Henri-Benoît Stuart

publié le 28/07/2017

En lisant ce résumé, vous apprendrez que les assassinats et les opérations spéciales des services secrets ont été pratiqués par tous les présidents de la Ve République.

Vous découvrirez aussi que :

- la guerre d’Algérie a constitué un temps fort pour les tueurs de la République ;

- que les opérations spéciales des services secrets sont très liées à la “Françafrique” ;

- que les tueurs de la République n’ont jamais eu autant de travail que pendant les deux septennats de François Mitterrand ;

- qu’un mercenaire qui a oeuvré pour ce président témoigne de son action au service de la France ;

- que, au sein même des services secrets, des cellules encore plus secrètes existent ;

- que les vengeances d’État sont couramment pratiquées par les services secrets.

Assassinats commandités, vengeances sanglantes dictées par la raison d’État, opérations de contre-terrorisme, utilisation de mercenaires ou soutien à des guérillas : ce sont les moyens ordinaires qu’utilise la France pour défendre ses intérêts dans le monde, principalement en Afrique, pré carré de son influence postcoloniale, et au Moyen-Orient. Les services secrets français, et en l’espèce la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure), disposent d’une section spécialisée, dont les agents sont formés et entraînés à mener à bien les opérations de ce type. Tous les présidents de la Ve République, chacun avec son caractère, son tempérament, ses principes et ses convictions, tant morales que politiques, ont eu recours à ce type d’action extérieure qu’il est toujours problématique d’assumer au grand jour. Des témoins de première main des services secrets français, commanditaires ou exécutants de ces actions ciblées, témoignent dans cet ouvrage de quelques-uns des secrets les mieux gardés de la République.


Biographie de l'auteur

Vincent Nouzille est un journaliste français né à Caen en 1958. Après des études en sciences économiques et l'obtention d'un diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris, il débute sa carrière journalistique au journal Libération. Il collabore par la suite avec des magazines français tels que L'Express, L'Expansion, Géo, Capital, Challenges, Marianne ou Le Nouvel Économiste. Il deviendra également rédacteur en chef adjoint au magazine VSD. À la radio, Vincent Nouzille a travaillé à France Inter ou encore à RFI. Il est également l'auteur de nombreux livres, et a copublié plusieurs ouvrages, essentiellement des enquêtes. Ses thématiques privilégiées sont les réseaux de pouvoir, la mafia corse, la pollution, le monde des affaires, les relations américano-françaises. Il est actuellement journaliste d'investigation free-lance.

Commentaires :

Soyez le premier à commenter.