Koob de

Le nouvel esprit du capitalisme

de Luc Boltanski, Ève Chiapello par Marie-Laure Wessel

publié le 07/07/2017

En lisant ce résumé, vous découvrirez que le capitalisme a muté dans les années 1970, passant des principes fordistes d’une organisation du travail hiérarchique à une nouvelle organisation basée sur une certaine autonomie du travail.

Vous découvrirez aussi que :

- le capitalisme a besoin de la critique ;

- il n’existe pas un, mais trois esprits du capitalisme ;

- un nouvel esprit du capitalisme a vu le jour ;

- le capitalisme d’aujourd’hui doit s’appuyer sur une nouvelle convention de justice.

La transition vers l’autonomie du travail se fait au prix de la dégradation de la situation économique et sociale d’un grand nombre de personnes. Ces modifications s’accompagnent de changements idéologiques, notamment dans la France des 30 dernières années, qui témoignent d’un capitalisme en crise.

Pour Luc Boltanski et Ève Chiapello, le capitalisme a besoin de la critique pour prospérer, pour s’amender et pour repartir sur de bonnes bases, car cela reste “in fine” le meilleur des ordres possibles. Or, cette critique a besoin de se renouveler car elle s’est affaiblie au cours de ces 25 dernières années.


Biographie de l'auteur

Né le 4 janvier 1940, Luc Boltanski est sociologue et directeur d'études à l'ESHESS. Après avoir fait des études de sociologie à la Sorbonne, il exerce comme maître-assistant à l'École des hautes études en sciences sociales à partir de 1970. Il participe à la création de la revue intitulée Actes de recherches en sciences sociales. Par la suite, il devient membre du Centre européen de sociologie dirigé par Pierre Bourdieu, entre 1962 et 1984. En 1985, il établit et dirige le Groupe de sociologie politique et morale de l'EHESS et du CNRS. Luc Boltanski est aussi dramaturge, poète et essayiste. En 2012, il reçoit le 1er prix Pétrarque de l'essai, décerné par France Culture et Le Monde, pour son livre "Énigmes et complots". Il publie aussi un ouvrage intitulé "La Condition fœtale", en 2004. 

Commentaires :

camcan
2018-04-10 17:38:32
Un ouvrage de toute évidence trop touffu et riche pour être parfaitement saisi en un Koob mais ça a le mérite de donner une première approche.
mouahbi_yasser
2017-08-21 07:09:18
Parfait