Koob de

La guerre des intelligences

de Laurent Alexandre par Maud Poupa

publié le 20/04/2018

En lisant ce koob, vous découvrirez comment l’intelligence artificielle (abrégée “IA”) est en passe de transformer le monde, et quelles sont les réflexions qu’il convient de mener dès à présent.

Vous comprendrez que :

- l’IA est en train de développer une puissance considérable grâce aux progrès techniques et au deep learning, qui la font passer de calculatrice géante à cerveau capable d’apprentissage ;

- il existe deux IA, l’IA faible et l’IA forte, et l’homme devra trouver sa place à leurs côtés ;

- l’IA est une rupture civilisationnelle qui a déplacé les centres de pouvoirs et place la richesse ailleurs ;

- le système éducatif, intégralement revu, s’appuiera sur les neurosciences, puis sur la neuro-éducation, avant qu’apparaisse la neuro-augmentation ;

- l’évolution de l’IA impose de réfléchir aux modalités de cohabitation entre humains et machines ;

- le transhumanisme et la conservation de l’humanité seront les sujets des débats de société de demain.

L’intelligence peut être définie comme l’aptitude à utiliser ses connaissances. C’est pourquoi l’éducation, cet outil de transmission des connaissances, voit son rôle évoluer avec l’arrivée des NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives), structurées autour d’Internet et de l’intelligence artificielle. Grâce à elles, les possibilités d’évolution de l’humanité n’ont jamais été aussi rapides ni aussi profondes. Une neurorévolution qui va bouleverser à court terme le monde, notamment en rendant obsolète le système éducatif en place. Déjà, la maîtrise des nouvelles technologies entraîne un clivage et les rôles sont inversés : l’adulte a désormais besoin d’être formé par le “jeune”. Une formation d’autant plus nécessaire que l’humanité doit apprendre à conserver son utilité dans un monde où l’IA s’annonce reine. Un combat qui s’annonce difficile !

Commentaires :

agaugler
2018-07-08 08:20:03
Beaucoup de banalité et de clichés. Plus proche de la psychologie de comptoir et d’un scénario hollywoodien bâclé que d’une approche scientifique, donnant des explications et des exemples concrets du fonctionnement de l’IA ou des neurosciences