Koob de

Happy money

de par Mauro Morgana

publié le 04/05/2018

En lisant ce koob, vous apprendrez à dépenser moins et mieux, et à utiliser votre argent pour devenir plus heureux.

Vous apprendrez aussi :

- comment profiter davantage de vos achats ;

- à réduire les contraintes du quotidien ;

- à savoir ce qu’il est préférable d’acheter en priorité ;

- à vous libérer du temps pour faire ce qui compte vraiment ;

- à être plus utile aux autres.

Il est désormais prouvé par de nombreuses recherches en psychologie que l'argent ne fait pas le bonheur. Passé la satisfaction des besoins essentiels, toute augmentation de richesse entraîne davantage de problèmes et de stress. Pourtant, ce n’est pas l’argent en lui-même qui est en cause, mais plutôt la manière de l’utiliser. Apprendre à mieux dépenser, investir dans ce qui apporte du bonheur, ne pas regretter ses achats, rien de tout cela n’est inné. Tel est l’objet du livre et de ce koob : vous éclairer sur les meilleures pistes à suivre, afin que votre argent devienne un moteur de satisfaction plutôt que de frustration.

Commentaires :

laurent.casanas
2018-08-16 06:03:21
Insipide
dos_modo
2018-07-16 16:20:04
Intéressant
matth03.robert
2018-07-02 10:07:15
Aucune raison particulière
agaugler
2018-06-10 07:21:49
Tout paraît logique, à tel point que l’on se demande pourquoi on ne l’applique pas spontanément. Des explications sur les biais comportementaux et la neurologie nous éclairent sur nos points faibles utilisés par le marketing et la vente afin de nous faire consommer sans pour autant contribuer à notre bonheur. Alors que parfois c’est ce que l’on cherche à insinuer.
mathieudejongh
2018-05-20 17:01:46
Intéressant, le bonheur se trouve dans la simplicité et le temps
tania.vandamme
2018-05-14 14:12:03
Moyen
hameleric
2018-05-13 17:57:28
Je ne suis pas d’accord avec l’auteur qu’une société prétendument égalitaire améliorerait le bonheur de ses membres. On sait ce que cette vue communiste a engendré et continue de le faire. Pas vraiment d’accord non plus avec les centres-villes réservés aux piétons : l’auteur défend pas ailleurs l’idée que le temps c’est de l’argent
regniers.stephane
2018-05-08 20:40:58
Beaucoup de lieux communs dans ce livre