Koob de

Fuck work !

de James Livingston, Paul Jorion (Préface), Pierre Vesperini (Traducteur) par Nathalie Fintzel

publié le 11/07/2018

En lisant ce koob, vous découvrirez pourquoi le travail ne doit plus être votre priorité.

Vous découvrirez aussi :

- pourquoi les bénéfices issus de votre travail sont quasi inexistants ;

- pourquoi vous n’avez fondamentalement pas besoin de travailler ;

- que créer une économie du loisir, au détriment de celle de l’emploi, n’est pas si simple que cela ;

- que l’être humain, malgré ses protestations perpétuelles, est très attaché aux valeurs du travail.

La machine n’est pas l’alliée de l’homme au travail. Toutefois, l’un doit composer avec l’autre tout au long d’un quotidien souvent pénible, du moins peu valorisant pour l’homme. Cela a toujours été le cas et n’ira pas en s’arrangeant, vu la place que la machine prend de plus en plus. Fiable, rapide et moins coûteuse, elle pourrait mener le travailleur à sa perte. Cependant, le mot d’ordre des gouvernements est le plein emploi, objectif qui peine à voir le jour. Utopie ? Naïveté ? Solution purement politique et non économique ? Quelles sont alors les vraies solutions ? Sont-elles d’abord réalistes et prêtes à être mises en place ? De nouveaux défis sont à la portée de tout un chacun et c’est ce sur quoi James Livingston met l’accent dans cet ouvrage. Et si l’acte de travailler n’était fondamentalement pas une solution, mais un problème initial ?


Biographie de l'auteur

Professeur d’histoire à l’université Rutgers dans le New Jersey, James Livingston naît le 27 mai 1949. Dans la première partie de sa carrière professionnelle, il se consacre à l’histoire économique de la Russie et au commerce occidental à l’époque moderne. Puis il s’intéresse à l’histoire de la réforme bancaire de la fin du XIXe/début du XXe siècle aux États-Unis. Après ces premiers thèmes de prédilection, James Livingston s’en découvre un nouveau, la montée du capitalisme d’entreprise. Au fil de ses publications et de ses écrits, tant sur les sujets précités que sur des sujets plus populaires comme Disney, le professeur d’histoire se met à combiner l’histoire économique, culturelle et intellectuelle. Son ouvrage "Fuck Work ! : Pour une vie sans travail" est le premier à être publié en France.

Commentaires :