Koob de

Chine, l'âge des ambitions

de Evan Osnos par Céline Herreman

publié le 12/12/2016

En lisant ce résumé, vous découvrirez la Chine telle qu’elle est aujourd’hui. L’auteur explique les grandes mutations économiques et culturelles qu’a connues le pays, en l’illustrant par des portraits de Chinois, qu’il a eu l’occasion de rencontrer.

Vous découvrirez aussi que :

- la Chine s’est littéralement métamorphosée ces dernières années ;

- le gouvernement totalitaire à sa tête souhaite tout contrôler ;

- Internet est la plus grande invention pour l’accès à l’expression des Chinois ;

- ce que sont les dessous d’une politique moraliste ;

- ce que sont les nouvelles aspirations pour le devenir de la Chine.

Evan Osnos, journaliste, a passé huit ans en Chine et témoigne des changements spectaculaires dans ce pays. Grâce à la rencontre de nombreux habitants à la personnalité forte, il nous fait découvrir une Chine que nous ne connaissons pas ou peu. La Chine sera-t-elle un jour la plus grande puissance économique mondiale ? Le gouvernement devra-t-il s’adapter pour accéder à cette position ?


Biographie de l'auteur

Né le 24 décembre 1976 à Londres, Evan Osnos est un écrivain et journaliste américain. Après avoir étudié à la Greenwich High School, il intègre l’université Harvard et sort diplômé en 1998. L’année suivante, Evan Osnos est engagé au Chicago Tribune en tant que journaliste reporter. Plus tard, il devient correspondant étranger au sein de ce même journal et travaille pour l’Egypte, la Syrie ou encore la Chine. En 2008, Evan Osnos rejoint The New Yorker et continue d’officier en tant que correspondant en Chine. Le journaliste s’est vu remettre des récompenses telles que le Osborn Elliott Prize for excellence in journalism from the Asia Society. En 2014, il publie son premier livre, "Age of Ambition : Chasing Fortune, Truth, and Faith in the New China", traduit de l’anglais par Pierre Reignier.

Commentaires :

team.content
2017-02-09 12:17:54
C'est corrigé ;) Merci :)
lavie.jean.cyril
2017-02-08 22:39:27
Comme d'habitude, un très bon travail, les grandes idées sont très explicites merci! Juste quelques coquilles, dont la prise de pouvoir de Deng indiqué dans le résumé en 1956 au lieu de 1968 (si je ne me trompe pas) et la conclusion étrange qui est faîte de question (tous les titres mis d'affilés il me semble). Enfin voilà merci