Devenir intelligent : comment fonctionne notre cerveau ?

Posté par Amandine de Koober 11/07/2018

Dans le corps, le patron, c’est le cerveau ! Nous l’utilisons pour parler, bouger, réfléchir ou rêver, et même pour dormir. En clair, le cerveau ne s’arrête jamais. Cependant, n’allez pas croire qu’il agit tout seul : il ne serait rien sans les neurones.

Les neurones, la clé de tout

Lorsqu’un événement extérieur ou intérieur – une émotion par exemple – survient, les neurones se connectent entre eux pour traiter et stocker l’information. Stimuler son cerveau en restant actif et en s’entraînant régulièrement sur une ou plusieurs tâches permet donc de devenir plus performant. En effet, les neurones se connectent plus vite au fur et à mesure, permettant à l’information d’être transmise et traitée plus rapidement.

Le cerveau est divisé en plusieurs aires qui sont spécialisées dans des tâches différentes, comme dans une véritable usine ! Mais tout ce petit monde peut travailler au même moment. La lecture, par exemple, stimule plusieurs fonctions cognitives. Si vous vous sentez transporté par un bon roman, sachez que votre cerveau, lui aussi, y croit. Lire vous permet d’entretenir votre mémoire, mais cela peut aussi développer votre empathie, diminuer votre stress et vous aider à résoudre des problèmes, selon les péripéties vécues par les personnages.

Nourrir la bête

On peut facilement aider son cerveau à être plus efficace. Pour commencer, il a besoin de carburant : bien se nourrir est donc primordial. On a longtemps cru que le sucre était l’aliment le plus important pour le cerveau. En réalité, la clé se trouve dans l’équilibre. Près de 40 nutriments sont nécessaires au bon fonctionnement du cerveau.

Celui-ci a également besoin d’oxygène. Pour ça, rien de mieux qu’un bon bol d’air et quelques exercices physiques. Pour devenir intelligent, il faut aussi se dépenser !

Enfin, comme le reste du corps, le cerveau a besoin d’être hydraté : il est composé d’eau à 80 %. Non seulement la soif le mobilise au lieu de lui permettre de travailler sur d’autres choses, mais elle peut engendrer du stress et des troubles de la mémoire.

Un peu obstiné, le cerveau ?

Parfois, notre cerveau refuse d’intégrer certaines choses. Des tables de multiplication à l’itinéraire pour nous rendre chez un vieil oncle, quand ça ne veut pas rentrer, ça ne rentre pas ! En fait, pour apprendre et mémoriser, nous avons besoin d’être concentré, mais notre attention est sélective et nous ne réagissons pas tous aux mêmes stimuli. Une des clés de l’apprentissage réside dans le plaisir que nous pouvons prendre à accomplir une tâche. Travailler dans un climat sain et agréable, éviter le stress et trouver des astuces pour apprécier ce que l’on fait : tout cela aide à être plus performant.

Pourquoi perd-on la mémoire ?

La fatigue, la malnutrition, la déshydratation, des carences, le stress ou même un traumatisme peuvent causer des troubles de la mémoire, tout comme la consommation de certaines substances, les chocs à la tête et certaines maladies. Avec l’âge, les moments de confusion peuvent devenir plus fréquents. Le cerveau peut être moins bien oxygéné.

La première solution pour éviter les oublis est de veiller à bien vous concentrer sur ce que vous faites, afin que le cerveau puisse correctement enregistrer les informations. La deuxième technique consiste à vous entraîner et à stimuler le plus possible vos neurones, tout au long de la vie !


Commentaires


Soyez le premier à commenter.